« Pour la cour de justice, l’accord Privacy Shield entre UE et États-Unis ne protège pas suffisamment les données personnelles des citoyens européennes. L’accord Privacy Shield, qui permet aux entreprises numériques de transférer des données personnes des européennes aux États-Unis, a été annulé le 16 juillet par la Cour de justice européenne (CJUE). 5300 entreprises pourraient être concernées par cette annulation. »

Lire l'article dans son intégralité

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :